Actualisé: 19 juillet 2024
Nom: Malyanov Sergey Ivanovich
Date de naissance: 14 juillet 1969
Situation actuelle: qui a purgé la peine principale
Article du Code pénal russe: 282.2 (1)
Temps passé en prison: 1 jour dans un centre de détention provisoire
Phrase: Peine sous la forme d’une amende d’un montant de 700 000 roubles avec privation du droit de s’engager dans des activités liées à la direction et à la participation au travail des organisations publiques et religieuses pendant une période de 2 ans et 11 mois

Biographie

Les 16 et 17 juillet, des perquisitions massives ont été menées dans les appartements des croyants de plusieurs localités de la région de Nijni Novgorod. Au total, 35 perquisitions ont été effectuées et au moins 11 personnes sont impliquées dans cette affaire criminelle. L’un des accusés est Sergueï Malianov. Que sait-on de cet homme ?

Sergueï est né en 1969 à Gorki (aujourd’hui Nijni Novgorod). Depuis son enfance, il s’adonne activement à la danse et au patinage artistique. Après l’école, il est entré à l’Institut de culture physique, en 1991, il a obtenu un diplôme d’éducation physique. Il a le titre de Maître des Sports de l’URSS. Il a travaillé au Cirque sur glace de Moscou en tant qu’acrobate, a fait des tournées en Russie et dans d’autres pays. Récemment, il s’est engagé dans la décoration d’intérieur, mais essaie de ne pas perdre la forme physique, joue au football et au hockey, va à la patinoire.

Sergey a une fille adulte qui travaille comme professeur de français dans une école privée. Sergueï s’occupe lui-même de sa mère à l’âge de la retraite, qui est une personne handicapée du deuxième groupe.

La recherche du sens de la vie a conduit Sergueï à étudier la Bible, dans laquelle il a trouvé des réponses à ses questions. Il est convaincu que la Bible est un livre de conseils précieux et de prophéties fiables. Le résultat de la quête spirituelle a été la poursuite pénale de la foi.

La persécution religieuse de Sergueï a gravement miné la santé de sa mère. « C’est un coup dur quand un fils gentil et attentionné, sans lequel je ne peux pas vivre, est considéré comme un criminel », se plaint-elle. « Cette douleur est comme un couteau dans le cœur. »

Historique de l’affaire

En juillet 2019, des perquisitions massives ont eu lieu au domicile des Témoins de Jéhovah à Nijni Novgorod. Après cela, plusieurs croyants sont devenus des accusés dans des affaires pénales en vertu d’un article pour extrémisme. L’une d’entre elles a été déposée contre Sergueï Konchine, Sergueï Malianov et sa fille, Svetlana. Les croyants ont passé 24 heures dans un centre de détention temporaire. Même avant ces événements, les policiers écoutaient les conversations téléphoniques de Malyanov. Plus tard, un autre accusé a comparu dans l’affaire - Roman Zhivolupov. Les croyants ont été ajoutés à la liste de surveillance de Rosfin, et ils ont dû signer un accord d’engagement. En février 2022, l’affaire a été portée devant les tribunaux. Les frais sont basés sur un enregistrement vidéo d’un événement. L’enquête a considéré que le parti continuait l’activité d’une organisation religieuse liquidée. En avril 2023, ces habitants de Nijni Novgorod ont été condamnés à des amendes allant de 450 000 à 700 000 roubles. Plus tard, la cour d’appel a confirmé le verdict de culpabilité, durcissant la partie supplémentaire de la peine – ne pas occuper de postes de direction dans des organisations religieuses et publiques pendant 2 ans et 11 mois.