Après sa libération de la colonie pénitentiaire, Seidkuliev a été détenu dans un centre de déportation et expulsé du pays

Autre

Rustam Seidkuliev, un Témoin de Jéhovah, a été expulsé vers le Turkménistan, bien que le tribunal l’ait autorisé à rester en Russie pendant six mois supplémentaires

Région de Saratov

Le 17 septembre 2023, des employés du Service fédéral des migrations, contrairement à une décision de justice, ont expulsé Rustam Seidkuliev vers le Turkménistan. Auparavant, à l’initiative du FSB, sa citoyenneté russe avait été révoquée en raison de poursuites pénales pour sa foi.

Seidkuliev a été condamné à deux ans et quatre mois de prison pour avoir participé à des cultes et parlé de sujets bibliques. Au total, Rustam a passé un peu plus d’un an et dix mois derrière les barreaux. Après la libération de Seidkuliev de la colonie, des peines supplémentaires entrèrent en vigueur. Il n’était pas associé à l’emprisonnement et lui permettait de vivre avec sa femme et de se déplacer librement dans Saratov, de communiquer avec ses amis et de travailler.

Deux mois plus tard, la décision a été prise de l’expulser et, le 19 juin, le croyant a été arrêté et placé dans le Centre de détention temporaire pour les citoyens étrangers. La défense du croyant a fait appel de cette décision. Le tribunal du district de Saratov, au Kirov, n’a autorisé l’expulsion de Rustam Seidkuliev qu’après avoir purgé une peine supplémentaire. Cela lui a donné l’occasion de rester en Russie avec sa famille pendant plus de six mois après sa libération de la colonie. Contrairement à la décision du tribunal, le croyant a été expulsé à l’avance.

Selon Seidkuliev lui-même, des agents du FMS ont tenté de l’expulser du pays à deux reprises. La première tentative a eu lieu le 15 septembre, mais le vol a été retardé et le croyant a été renvoyé au centre de détention. « Le lendemain, le personnel est venu et m’a dit : 'Tu as 15 minutes pour te préparer' », se souvient le croyant. « Après cela, ils ont été emmenés à Moscou en voiture, expliquant la précipitation due à l’ordre des autorités. »

Seidkuliev est arrivé à Achgabat à 3 heures du matin. Là, il a été maintenu au contrôle frontalier pendant environ 12 heures et relâché une fois les formalités administratives remplies.

Il y a plus de 20 ans, le beau-père de Rustam a été expulsé du Turkménistan parce qu’il était Témoin de Jéhovah. C’est ainsi que la famille Seidkuliev s’est retrouvée à Saratov.

Rustam Seidkuliev est devenu le quatrième Témoin de Jéhovah à être expulsé du pays par les autorités russes en raison de sa religion depuis 2017. C’est déjà arrivé à Dennis Christensen, Feliks Makhammadiev et Konstantin Bazhenov.

Cas de Seidkuliev à Saratov

Un bref historique de l’affaire
En janvier 2020, le Comité d’enquête a engagé des poursuites pénales contre Rustam Seidkuliev. Il a été accusé d’extrémisme pour avoir lu et discuté de la Bible. Deux semaines plus tard, la police a arrêté un croyant dans un centre commercial d’Adler. Il a été transporté dans la ville de Saratov et placé en résidence surveillée pendant sept mois. En mars 2021, l’affaire Seidkuliev a été portée devant les tribunaux. Deux mois plus tard, il a été reconnu coupable et condamné à deux ans et demi de colonie sous régime général. Le tribunal régional a réduit ce délai de deux mois. La Cour de cassation a approuvé cette décision. Seidkuliev a purgé sa peine dans la colonie pénitentiaire 33 de Saratov. Pendant ce temps, le FSB a procédé à la révocation de sa citoyenneté russe. En avril 2023, le croyant a été libéré de la colonie, et en septembre, il a été expulsé vers le Turkménistan.
Chronologie

Personnes impliquées dans l’affaire

Affaire pénale

Région:
Région de Saratov
Localité:
Saratov
Numéro de dossier:
12002630006000014
Initié:
29 janvier 2020
Stade actuel:
Le verdict est entré en vigueur
Enquête:
Direction d’enquête du district de Leninsky, Saratov, Direction d’enquête du Comité d’enquête de la Fédération de Russie pour la région de Saratov
Article du Code pénal russe:
282.2 (2)
Numéro de l’affaire devant le tribunal:
1-229/2021
Cour:
Ленинский районный суд г. Саратова
Juge:
Андрей Ефимов
Arrière-plan